9782709635561Et si, à la suite d’une bombe atomique, la terre entière se trouvait dévastée… Et si vous étiez le dernier survivant ? Que feriez-vous ? Dominique Hardenne rentre de la guerre, il a perdu ses amis de combat, il retrouve son village où tous les habitants sont morts. Il veut survivre, reconstruire mais sombre peu à peu dans la folie…

J’ai retrouvé Vincent Engel dont les romans m’ont souvent séduite et particulièrement « La peur du paradis » et « Mon voisin, c’est quelqu’un ». Son écriture est toujours aussi belle mais c’est le thème choisi qui ne m’a pas conquise. Vincent Engel nous conte, en suivant les saisons, une année dans la vie de Dominique Hardenne. On assiste à la lente descente du personnage dans la folie. Revenu dans son village, seul survivant, il retrouve ses parents, ses amis, celle qu’il aimait, morts. Et il va alors se construire une vie qui est celle qu’il aurait voulu vivre : travaillant la terre, marié avec Nathalie qu’il aimait tant et l’avait tant fait souffrir, des enfants, élu maire du village et apprécié de tous, lui qu’on devine, timide et renfermé jadis, et peu instruit. Le rythme du livre est très lent, avec peu d’action, uniquement centré sur les pensées de Dominique Hardenne.

Même si le roman se termine sur de l’espoir, l’apparition d’une fourmi, signe de la vie qui recommence, le livre confine au cauchemar et j’ai eu de nombreuses fois l’envie de le refermer prématurément !

Merci à Babelio de m’avoir permis de lire ce livre !