28 octobre 2012

Laurent GAUDE, Pour seul cortège (2012)

C’est un des livres de la rentrée ! C’est un roman de Laurent Gaudé ! L’œuvre évoque Alexandre le Grand ! Voilà trois bonnes raisons pour se précipiter sur cet ouvrage. La première est commerciale peut-être mais il est bon de se tenir au fait de l’actualité littéraire, la deuxième évoque le plaisir que j’ai déjà eu à lire « La mort du roi Tsongor », et la troisième rejoint l’une de mes passions : la Grèce hellénistique. En mourant, Alexandre le Grand confia à Perdiccas l’anneau royal dont le sceau... [Lire la suite]

10 juillet 2011

David FOENKINOS, La délicatesse (2009)

Il y a quelques semaines que j’ai refermé « La délicatesse », roman de l’auteur qui monte, David Foenkinos et me voilà bien embarrassée au moment d’en parler. Ce n’est pas que j’aie détesté ! J’ai même plutôt passé un moment agréable en compagnie de Nathalie qui se remet difficilement du décès accidentel de son époux, est courtisée par son patron et retrouve goût à la vie dans les bras de Markus, un collègue. Une situation tragique, triangulaire, banale, la vie de tous les jours, le tout sur un ton léger et délicat... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 22:58 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
11 février 2010

Laurent GAUDE, La mort du roi Tsongor (2002)

Je n’avais encore rien lu du parisien Laurent Gaudé, Prix Goncourt 2004 pour « Le soleil des Scorta ». « La mort du roi Tsongor » est paru en 2002 et a  valu à son auteur d’être cité pour le Goncourt mais, surtout, de recevoir deux récompenses : le prix Goncourt des lycéens 2002 et le Prix des librairies 2003. Autant le dire tout de suite : j’ai a-do-ré ! Dans le royaume imaginaire de Massaba construit sur les décombres laissés après vingt ans de guerre, c’est la fête : la fille du roi Tsongor, Samilia, épouse le roi du... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 22:39 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 mai 2009

Erik ORSENNA, La grammaire est une chanson douce (2001)

Après Alice au pays des merveilles, voici Jeanne au pays des mots… Jeanne, dix ans, voyage beaucoup avec son frère aîné Thomas, quatorze ans. Leurs parents, divorcés, vivent chacun d'un côté de l'Atlantique. Un jour qu'ils se rendent en Amérique, Jeanne et Thomas sont pris dans une tempête et leur bateau fait naufrage. Seuls rescapés, ils échouent miraculeusement sur une île inconnue. C'est alors qu'ils réalisent qu'ils sont devenus muets, privés de mots : ils ne peuvent plus parler ! Accueillis par Monsieur Henri, un... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 11:28 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
17 février 2009

COLETTE, Dialogues de bêtes

On ne présente plus Colette (1873-1954), l’amoureuse, l’amie des animaux. Ce sont ses très beaux « Dialogues de bêtes » (1904) que j’ai eu, grâce à Antoinette Fouque, l’occasion d’écouter. La lecture est agrémentée de morceaux musicaux doux et paisibles : Introduction et allegro pour harpe, avec accompagnement d’un quatuor à cordes, d’une flute, d’une clarinette, de Maurice Ravel. Modulant sa voix suivant qu’elle se fait Toby-Chien ou Kiki la Doucette, Liane Foly nous offre une interprétation remarquable. Elle nous dresse les... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 21:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
07 janvier 2009

Ondine KHAYAT, Le Pays sans Adultes (2008)

Slimane a onze ans, un frère Maxence qui représente tout pour lui, une mère qui travaille comme femme de ménage dans un hôtel et un père qu’il a surnommé « le Démon » parce que, quand il est en colère, il cogne… Maxence et Slimane sont deux de ces enfants à qui leur père a volé leur enfance. Maltraités physiquement et psychiquement, il parviennent longtemps à développer le don précieux de magnifier la vie et de la rendre plus belle. Mais à ce jeu, le Démon sera le plus fort… pour un temps ! J’ai... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 13:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 décembre 2008

Nathalie RHEIMS, Le Chemin des sortilèges (2008)

Le roman d’un deuil Dans une petite ville de province, des années après leur séparation, « elle » retrouve Roland. Roland fut l’amant de sa mère, Roland fut psychiatre. Il s’est retiré voilà dix ans… Dans la chambre qu’elle occupera tout au long de ce retour dans le passé, il dépose chaque jour, un nouveau conte de fée. Cendrillon, Blanche-Neige, le petit Poucet, le petit Chaperon rouge, la petite Sirène, tous ces contes, correspondent au chemin qu’elle doit parcourir pour se trouver, pour devenir adulte, au... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 05:43 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 novembre 2008

Guillaume MUSSO, Parce que je t'aime (2007)

                                     Un coup dans l’eau… Parce que Musso est un auteur à la mode et qu’il faut lire, je me suis décidée à ouvrir un de ses romans. Facile à lire, rapide (100 pages en une heure, chez le coiffeur), j’étais déjà décidée à l’abandonner… L’histoire de Layla, cette petite fille de 5 ans disparue dans un centre commercial de Los Angeles me paraissait se diluer dans le... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 14:09 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
26 mai 2008

Régis DEBRAY, Julien le Fidèle ou le banquet des démons (2005)

Nous sommes en 2011 à Rome. Le Panthéon, symbole de la tolérance religieuse puisqu’il était dans l’Antiquité consacré à tous les dieux, vient d’être frappé par un attentat non revendiqué. Sur les lieux, un étranger qui se dit être Flavius Claudius Julianus, l’empereur Julien, qui a régné de 362 à 365, plus connu sous le surnom d’apostat que lui ont donné les Chrétiens (un apostat est celui qui abandonne publiquement une religion) déclare « Attention, un petit groupe de fanatiques résolus peut mettre fin à une civilisation... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 08:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
24 mai 2008

A propos d'Eugène Fromentin

Eugène Fromentin est né à La Rochelle le 24 octobre 1820. Il passa son enfance dans le domaine familial en Saintonge. Elève de Louis Cabat (1812-1893), peintre de paysages, aquarelliste, graveur et dessinateur, il eut, très jeune, l’occasion de visiter l’Algérie ; il est l’un des premiers peintres parisiens à choisir l’Afrique du Nord et ses habitants comme sujet de ses œuvres. Douai - Musée de la Chartreuse Le génie de Fromentin s’est révélé également dans la littérature (« Un été dans le Sahara »,... [Lire la suite]
Posté par 4nn3 à 00:18 - - Commentaires [2] - Permalien [#]